deratisation-lyon

Comment garder les rongeurs à distance ? Astuces naturelles pour protéger votre maison ?

Comment_garder_les_rongeurs_à_distance_?_Astuces_naturelles_pour_protéger_votre_maison_?

La cohabitation avec des rongeurs n’est pas quelque chose que beaucoup d’entre nous recherche. Ils peuvent certes paraitre mignons dans la nature, mais lorsqu’ils envahissent nos maisons, ces petites créatures peuvent se transformer en véritables ravageurs. Entre les dégâts considérables qu’ils peuvent causer à nos biens matériels et leur faculté à être vecteurs de certaines maladies, il est crucial de s’armer de connaissances et de savoir-faire pour éviter leur invasion. Cependant, notre amour pour la nature et le respect de chaque espèce vivante nous incitent à chercher des méthodes à la fois efficaces et humains pour y parvenir. Dans cet article, nous allons explorer plusieurs astuces naturelles pour garder les rongeurs loin de chez vous.

Zoom sur les rongeurs : qui sont-ils réellement ?

Connaitre son adversaire : divers types de rongeurs

Dérivant du latin « rodere », qui signifie ronger, les rongeurs représentent le plus grand ordre de mammifères, avec plus de 2000 espèces différentes. Caractérisés par leurs deux paires d’incisives qui ne cessent jamais de croître, les rongeurs incluent plusieurs animaux comme les souris, les rats, les écureuils, et même les hamsters et les lapins. Alors que ces animaux semblent tout à fait inoffensifs, et même adorables en liberté dans la nature ou dans des cages, leur présence non contrôlée dans nos habitations peut causer une multitude de problèmes allant de la destruction de matériaux de construction à la contamination d’aliments.

Faites appel à un professionnel de la dératisation à Lyon pour vous résoudre ce problème.

Les risques liés à une invasion de rongeurs 

D’une part, en cherchant à se frayer un chemin à travers notre maison, les souris et les rats sont connus pour grignoter tout ce qui peut leur tomber sous la dent. Ainsi, les fils électriques, la plomberie, les matériaux d’isolation voire même les fondations des maisons peuvent être endommagés, causant des dégâts financiers considérables. D’autre part, au-delà du coût matériel, ces rongeurs provoquent également des problèmes de santé non-négligeables. En effet, ils sont souvent porteurs de parasites et propagent des organismes pathogènes, potentiellement dangereux pour l’homme. On peut citer parmi les maladies transmises par ces animaux : la leptospirose, la peste, la salmonellose, le ténia, ou encore la maladie de Lyme.

Comment les rongeurs s’introduisent-ils dans nos maisons ?

Comprendre et anticiper les modes d’accès 

Les rongeurs sont de petits animaux malins et agiles, dotés d’une incroyable capacité d’adaptation. Ils sont capables de se faufiler à travers les plus minces ouvertures pour accéder à un abri chaleureux et de la nourriture. Les interstices dans les murs ou les fondations, les trous d’aération, les tuyauteries, et même les toits sont autant d’accès possibles pour ces animaux. Ils peuvent grimper le long des murs, sauter et nager. Ainsi, la hauteur ou la présence d’eau n’empêchent pas les rongeurs d’envahir nos maisons.

Prévention des intrusions 

Face à ce problème, la meilleure défense est une bonne prévention. Ainsi, il est nécessaire d’inspecter régulièrement sa maison et de boucher les points d’entrée potentiels. L’utilisation de mousse d’expansion résistante aux rongeurs ou de grilles métalliques est idéale pour bloquer les trous et interstices dans les murs ou fondations. De même, les passages autour des tuyaux peuvent être obturés avec du fil d’acier ou des bouchons spéciaux anti-rongeurs.

Des astuces naturelles pour repousser les rongeurs 

L’usage des huiles essentielles 

Les huiles essentielles sont connues pour leurs multiples usages dans notre quotidien, y compris pour repousser les rongeurs. En particulier, les huiles essentielles de menthe poivrée, d’eucalyptus citronné, de citronnelle de Java, de lavandin super, et de clou de girofle sont reconnues pour leur efficacité. Leur odeur forte et persistante déroute ces animaux et les éloigne. Pour cela, il suffit d’en déposer quelques gouttes sur des morceaux de coton ou des boules de ouate et de les répartir dans les lieux de passage suspectés, généralement à proximité des points d’entrée et là où vous stockez votre nourriture. Répéter l’opération chaque semaine pour garantir l’efficacité de cette solution.

Utilisation de plantes répulsives 

Certaines plantes peuvent également aider à garder les rongeurs à distance grâce à leur odeur que ces animaux n’apprécient pas. Par exemple, le fusain du Japon, une jolie plante d’ornement aux baies colorées, produit une odeur qui rebute les souris et les rats. La lavande est également une plante mellifère dont l’odeur forte et agréable pour nous, est, au contraire, désagréable pour les rongeurs. Ces plantes peuvent être plantées autour de votre habitation ou utilisées à l’intérieur en pots.

Adoption d’animaux prédateurs des rongeurs 

La nature offre de magnifiques solutions d’équilibre entre les espèces. Ainsi, une méthode vieille comme le monde est de favoriser la présence des prédateurs naturels des rongeurs. Les serpents, les rapaces ou les chats sont connus pour leur régime alimentaire à base de rongeurs. Un vieux chat, s’il est toujours vif et en bonne santé, peut se révéler être un efficace “agent de contrôle des rongeurs”. Même la présence d’un chat peut dissuader les rongeurs de s’installer dans une maison.

Fabrication de pièges non-toxiques 

Une autre solution consiste à fabriquer des pièges non-toxiques pour capturer les rongeurs. Ainsi, vous pouvez utiliser le “no-kill mouse trap”. Il s’agit d’un dispositif simple qui permet de capturer les souris sans les tuer pour les relâcher ensuite loin de la maison. Une boite, un bâton et un appât suffisent pour réaliser ce type de piège.

Conseils supplémentaires pour maintenir les rongeurs à distance 

Entretien régulier de la maison

Prendre soin de sa maison et éviter de laisser traîner des déchets ou des résidus alimentaires est déterminant pour repousser les rongeurs. Ils sont particulièrement attirés par les endroits en désordre, où ils pourraient se cacher facilement, et par les résidus de nourriture qui constituent une source d’alimentation facile pour eux. Faites en sorte que votre maison ne soit pas un refuge idéal pour les rongeurs, en organisant régulièrement des sessions de nettoyage et en débarrassant votre maison du superflu.

Gestion appropriée des déchets alimentaires 

En parlant de nourriture, il est important de bien gérer nos déchets alimentaires pour ne pas attirer nos invités indésirables. Disposez correctement des déchets de nourriture dans des poubelles fermées et lavez régulièrement les récipients après utilisation. Évitez de laisser de la nourriture à l’air libre, en particulier durant la nuit. Utilisez aussi des contenants hermétiques pour stocker votre nourriture. Ainsi, les rongeurs ne seront pas attirés par l’odeur.

Conclusion 

Balayer des méthodes naturelles pour repousser les rongeurs 

Alors que les rongeurs constituent une véritable menace pour nos habitations, il est tout à fait possible de les repousser en respectant la nature. Les huiles essentielles de menthe poivrée et d’eucalyptus citronné, le fusain du Japon et la lavande, des chats et autres prédateurs naturels des rongeurs, des pièges non-toxiques… Toutes ces méthodes naturelles peuvent être un recours efficace contre l’invasion des rongeurs.

L’importance de lutter contre les rongeurs tout en respectant l’environnement

En optant pour des solutions naturelles pour repousser les rongeurs, nous choisissons des méthodes respectueuses de l’environnement et plus sûres pour notre santé. De fait, les répulsifs chimiques sont non seulement nuisibles pour la biodiversité et la qualité de l’air, mais ils peuvent également avoir des impacts négatifs sur la santé des habitants de la maison. Par ailleurs, ces méthodes naturelles ne cherchent pas à éradiquer intégralement les rongeurs, qui jouent un rôle essentiel dans l’équilibre des écosystèmes, mais visent plutôt à dissuader ces animaux d’envahir nos habitations.

Les articles les plus lus